Azerty

Publié: 06/07/2014 dans Uncategorized

01:15
Il pratique un creux bleu dans la métaphore de l’espace, dépose des verbes à l’infini, des compléments d’émotion indirects et des pronoms possessifs entre parenthèses.

02:05
Il tombe sur une vieille chanson, quelque chose comme « I don’t know but I’ve been told, a big-legged woman ain’t got no soul », et il sourit. Il sourit longtemps. Ça pourrait être un trait d’union, ça, comme entre le peut et le être, comme entre le va et le vient, comme entre le vice et le versa.

02:23
Il vérifie sur Larousse.
Non, il n’y a pas de trait d’union entre le vice et le versa.

02:58
Le sommeil ne vient pas, il a un mal d’écran comme il a un mal de mer.

04:01
Il chante pour passer le temps.

04:18
Il imagine des doigts dans les cheveux, des baisers sur les genoux, une pénombre jalouse, un chapeau par terre.
Et dire que même de tes genoux, je suis amoureux.

04:44
Il va palper le creux.
Il ne sait pas hésiter, ça le prend comme une rage de dent et il adore les rages de dent.
C’est une bonne excuse pour prendre des calmants.

04:59
Il remonte, il remonte, il remonte.

05:12
Il a le blanc des yeux qui bleuit à mesure qu’il remonte.
Il s’arrête quelque part, au pif, sa mémoire se constitue des compléments circonstanciels de temps (mai, chaleur, 06:02), de lieu (le Creux Bleu), de manière (Son Sourire), de cause (Son Sourire), de but (Son Sourire).

05:30
Il redescend, trébuche, chute.
« 05:31
https://www.youtube.com/watch?v=q8gSkQ_1wW4  »

 

Publicités
commentaires
  1. Ayoub dit :

    Magnifique comme toujours 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s