(Saisir le titre ici)

Publié: 13/06/2014 dans Uncategorized

Bonjour

Comment allez-vous

Comment va la mer chez toi

Comment va le soleil

Ici le soleil refuse d’aller

J’ai du soleil plein les yeux

J’ai du mal plein la mer

J’ai de la mer plein les yeux

J’ai les yeux qui piquent le soleil

Dans un carreau d’ombre aubergine

Et le trèfle comme une angine

Et le cœur dans le cul

 

 

Bonjour

Comment allez-vous

Comment va ta mère

Et vos voisins

Et vos chats et vos chiens

Ici j’ai des phosphènes

Des taches de douceur

Ta voix acouphène

Qui me besogne la chair

Ici y a pas d’chats y a pas d’chiens

Ici y a qu’de la chair de poule

 

 

Bonjour

Comment allez-vous

Comment va ton grain

Je fais la queue c’est d’accord

En attendant la mer dans mes yeux a jailli

Y a la marrée qui emporte mes seins

J’ai des fjords à perte de sens

Et deux icebergs insouciants

Contre lesquels le mirage s’écrase

A défaut de ton grain

Deus ex machina non grata

 

 

Bonjour

Comment allez-vous

(je m’en contrefiche)

Comment va ton sourire

(tu vas et tu viens dans ma tête)

J’aime ton sourire

(c’est à mi-chemin)

Ton brun sourire écarlate

(entre l’ennui et la brûlure)

Ici le sourire ne sait pas faire long feu

(arrête un peu que je respire)

Ici le sourire est prépubère

(pas encore non)

Il a ses règles et ses conditions

(je veux bien oui)

Houston we’ve had a problem

(va-t-en.)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s