1. Voilà le soleil d’Alger

Publié: 21/12/2012 dans Désordre

[Ceci est l’enfant, encore en gestation, généré suite à un coup de foudre dans une nuit bleue.]

 

Voilà le soleil d’Alger – Tedj Deramchi.

Voilà le soleil d’Alger – Tedj Deramchi.

 

— C’est un ciel d’avril…

— Demain ce sera un ciel de mai, puis un soleil de juin puis une pluie de décembre. Et puis le ciel d’avril, encore une fois…

— Mademoiselle, vous avez de beaux yeux.
Ça change de tous ces regards pénombre qui s’donnent pas la peine de l’éclaircie même sous l’bleu fluo du dôme.
Alger brille toujours après la pluie.

— Vous trouverez ça drôle, mais j’ai toujours eu ces deux secondes de confusion avant de dire merci. Non que ça m’embarrasse, mais c’est comme si je m’attends à ce que ce qui est complimenté réponde par lui-même.
Mes yeux, en l’occurrence.
… et merci !

— Ils ont répondu bien avant vous…
Mais je vous en prie.
Il y a trop de splendeurs affligées dessous des bouches circonspectes.

—… dessous les yeux qui ne brillent pas après les larmes, aussi.
Alger a changé. Quand on la quitte, elle nous arrache un pan de l’âme puis nous laisse partir. Quand on y revient, elle nous en arrache un autre.
Des tickets de cinéma qu’elle enfonce dans sa poche blanche avant de nous regarder jouer, ou pas, notre rôle…

— Combien d’échancrures ravageuses dessous ses ombrages effarouchés ?
Une ville-préambule où se tressent les brimbalements d’enfances déchaînées sur des comptines insouciantes.

— Beaucoup, j’imagine.
C’est une ville qui vous habite et toutes ses échancrures avec. Certains les soignent, d’autres remuent les doigts dans les plaies.
Et vous ?

— Moi, je ne sais pas.

Elle est : peinturlurée de désirs, d’envies, de caprices, de soifs, confinés comme des confiseries dedans des paquets glacés. Naïade à demi nue abîmée sous un ciel cartonné. Débitée en banlieues béton zébrées de détresses en abribus, d’abribus en concerts de circonstances qui te roulent ; coule sur ses plates-bandes une consternation qui étincèle.

Elle est menaçante pas lassante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s