« Je suis unique »

Publié: 26/08/2010 dans Ils ont dit

Hier, un ami m’a dit « …on est plusieurs chacun ». Et franchement, il n’y a que lui pour sortir des choses pareilles.
Mais, à bien y penser, il doit avoir raison.

De par nos origines, nos appartenances, nos religions, nos tendances politiques, sociales, de par nos choix même, on a des identités multiples.
Le fait est que chacune de nos identités se reconnait dans un parti défini, avec ses caractéristiques et ses marqueurs spécifiques, et ce à part entière, de façon pouvant être partiellement ou totalement opposée à une ou plusieurs autres identités.

Sur un plan social, quand une personne s’identifie dans un tel ou tel groupe, cela la pousse à adopter certains comportements lui assurant sa place au sein de ce groupe là, et si, par exemple, la religion constitue une partie intégrante de cette société, et si l’identité et l’orientation sexuelle de la personne ne peut être admise par cette religion, elle se voit bannie, sinon écartée, et perdra ainsi un de ses cruciaux repères.

Ces valeurs, ces principes, ces lois délimitant l’étendue d’une communauté, d’une secte ou même d’une pensée, sont d’un impact décisif sur l’individualité d’une personne, puisqu’ils opposent continuellement ses identités les unes aux autres et l’induisent en situation conflictuelle, souvent cause de rejet si le sujet refuse de s’intégrer, ou de négation de soi et donc d’oppression et de mal être s’il s’y plie contre son gré.

Je crois aux valeurs, aux principes, aux lois, et les respecte ; mais dépassée une certaine limite, je n’y accorde pas grande importance, car, dès qu’un individu les subit comme une corvée, comme un courant pouvant altérer la constitution même de sa personne, toute cette éthique ne s’observe plus, mais se transgresse, puisqu’elle présente un obstacle à l’évolution et l’épanouissement de la personnalité.

On prêche aux quatre coins du monde la tolérance, l’échange, l’acceptation des croyances et l’ouverture des esprits quant à la diversité, mais on voit de plus en plus des gens perturbés, instables, désorientés, comme si on se refusait à admettre toute idéologie autre que la sienne, comme si on avait peur que, en reconnaissant la différence et l’originalité des autres, on perdrait du terrain et on passerait à un bas niveau de banalité.

Tout un chacun est un être exceptionnel, et son Moi est une entité entière dont les composantes sont indissociables, et quand bien même elles présentent des différences ou des contradictions, elles n’en restent pas moins des facettes se miroitant les unes les autres et se complétant, et vouloir les forger serait risquer de les briser, car jamais être n’a été réglable par mesure, et jamais être ne le sera.

Merci, l’ami ! Tu es unique. 🙂

Publicités
commentaires
  1. […] This post was Twitted by ManichSuperman […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s